mercredi 4 mars 2015

Je suis ni islamophobe, ni islamiste, je suis islamologue

Les suffixes français -phobie, -phobique, -phobe (du grec : φόβος/φοβία ) sont utilisés en tant qu'usage technique dans la psychiatrie pour construire des mots décrivant des peurs irrationnelles comme étant des troubles psychiatriques (ex. Agoraphobie), dans la chimie décrivant des aversions chimiques (ex. hydrophobe), en biologie décrivant des organismes désapprouvant certaines conditions (ex. acidophobie), et en médecine décrivant l'intensité d'un stimulus, habituellement sensible (ex. photophobie). Source Wikipedia.

Curieux de nature, j'ai acheté et lu le coran.
Malgré des passages très durs (versets incitant au meurtre par exemple), je n'ai pas peur de l'islam.
Je répète : je n'ai pas une peur irrationnelle de l'islam. Mais je n'irai pas dans un pays islamiste (à moins que je devienne musulman).
J'ai des amis musulmans dont certains ont essayé de me convertir mais pour le moment ils n'ont toujours pas réussi à me convaincre de devenir musulman.

Je ne suis pas non plus islamiste
Relatif à l'islamisme (la doctrine selon laquelle une société doit être organisée selon la loi coranique et les préceptes de l'Islam). Source Wiktionnaire.

Je suis islamologue
J'ai étudié l'Islam, la vie de son prophète et je continue à m'intéresser à l'Islam (ainsi qu'à d'autres religions). Je suis donc devenu en quelque sorte un spécialiste de l'Islam.

Définitions autour de l'Islam :
Islamiste : en rapport avec l'Islam
Islamophobe : qui a peur de l'Islam
Islamologue : qui étudie l'Islam

Un attentat islamiste est un attentat commis par un musulman au nom d'Allah.
Un islamophobe est une personne qui a peur de l'Islam (quelles que soient ses raisons).
Un islamologue est une personne qui étudie l'Islam, notamment à travers le coran, la vie du prophète Mohamed et aussi à travers les évènements qui se passent dans le monde au nom de l'Islam. Nul besoin d'être un musulman pour étudier l'Islam.

Depuis 2015 je me considère comme un islamologue, mais l'Islam n'est pas la seule religion que j'étudie. 

Thierry CUMPS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire